Le Maine Coon


Un peu d'histoire...



Il est originaire des Etats-Unis, dans l'état du Maine. Il serait né de mariages entre des chats Angora ramenés du Moyen-Orient par des marins, des chats anglais venus avec les premiers colons, des chats russes et scandinaves, et des chats de ferme américains à poil court. Le climat rigoureux de cette région des Etats-Unis a façonné ce grand chat robuste.

Carte Etat du Maine
Source : Wikipédia

On peut le considérer comme le premier chat de race américain. Captain Jencks, chat blanc et noir, fut le premier Maine Coon présenté avec succès aux expositions félines de Boston et de New York en 1861. Cette race fit également sensation en 1895, au Madison Square Garden de New York. La mode des Persans et des Siamois éclipsa le Maine Coon pendant un demi-siècle. Un regain d'intérêt survint vers 1950 et, depuis 1980, il est en pleine expansion.

Un standard a été rédigé en 1960. La C.F.A. et la F.I.Fe ont reconnu la race respectivement en 1976 et vers 1980. Bien que faisant partie des races les plus importantes au monde, il est peu répandu en Europe et rare en France où il a été introduit en 1981. L'Association féline du Maine Coon, club de race, a été créée en 1987. La race a beaucoup évolué ces dernières années. Il est plus grand, plus haut, plus sauvage.



Ses spécificités

Surnommé le "Doux Géant", le Maine Coon est un chat à croissance lente, qui atteindra sa taille adulte entre 3 et 4 ans. Les mâles, travaillés pour leur gabarit, atteignent facilement un poids de 8 à 10 kg et les femelles de 5 à 7kgs (les très gros sujets peuvent atteindre des poids allant jusqu’à 13kgs).

Considéré comme le plus imposant des chats domestiques, le Maine Coon est un chat à poil mi-long, au corps rectangulaire et à la musculature puissante. Les mâles sont notablement plus grands que les femelles. La tête est de taille moyenne avec un fort museau carré, bien détaché des pommettes, et de grandes oreilles portées haut sur la tête. Des plumets « à la lynx » sont recherchés.

Les yeux sont presque ronds quand le chat est attentif. Les pattes sont fortes et de hauteur moyenne ce qui renforce l’aspect rectangulaire du corps. La queue est longue et bien fournie. La fourrure, plus courte sur les épaules, s’allonge graduellement sur les côtés. Au début de l’élevage américain, seuls les chats brown tabby avaient le droit de porter le nom de Maine Coon, les autres chats n’ayant droit qu’à l’appellation de Maine Shag (shag signifiant « touffu »). Aujourd’hui, de nombreuses robes sont acceptées.Equilibré, calme, ce "doux géant" à la force tranquille est un chat sociable bien que dominant mais non agressif. Affectueux, il s'attache beaucoup à ses maîtres. Joueur, sportif, grand chasseur, il a besoin d'espace. La puberté des femelles est tardive. La croissance du chaton est lente. Son entretien est aisé. Un bon brossage hebdomadaire est suffisant.

Remarque : Mariages autorisés avec d'autres races : aucun.

Source : Maine Coon – LOOF